top of page

Dreux : Une exposition pour sensibiliser aux dangers des ecrans



Dreux : Une exposition pour sensibiliser aux dangers des ecrans

 


Au centre culturel du livre d'Or de Dreux, des écoles de la ville organisaient une exposition destinée à sensibiliser les enfants et leurs familles aux dangers des écrans. Ce projet, orchestré par les enseignants à permis d’informer parents et enfants sur les bonnes pratique de l’outil qui n’existait pas il y encore quelques années..

 

Florian, enseignant à l'école primaire Pierre Mendès-France, a partagé l'origine et les motivations derrière cette exposition. « Depuis que je travaille ici, cela fait sept ou huit ans, j'ai remarqué une augmentation des problèmes chez les enfants, directement liés à l'utilisation excessive des écrans. Nous avons constaté des troubles du langage, des problèmes d'attention et une fatigue chronique chez certains élèves », explique-t-il. Pour Florian, ce projet est une réponse à ces observations alarmantes, visant à éduquer non seulement les enfants, mais aussi leurs parents sur les alternatives aux écrans.

 

L'exposition était le fruit d'un travail collectif, avec des productions réalisées par les élèves sur les besoins des enfants de la naissance à 7 ans, et les activités que l'on pratiquait avant l'omniprésence des écrans. En parcourant les différentes œuvres et panneaux explicatifs, les visiteurs pouvaient découvrir des informations cruciales sur le développement de l'enfant et des idées pour occuper les enfants sans recourir aux écrans.

 

Parmi les parents présents, Fatna et Maimona, deux mamans d'élèves, ont joué un rôle actif en encadrant les enfants pendant l'exposition. Fatna, parent délégué, partage son expérience personnelle : « Chez moi, j'essaie de limiter le temps d'écran à une ou deux heures par jour. Je contrôle ce qu'ils regardent, et ils n'ont pas de télé dans leur chambre. » Maimona, quant à elle, avoue que la gestion des écrans peut être un défi quotidien. « Mon fils quand il est sur sa tablette, c’est terminé, je ne revois plus», dit-elle.

 

Les écran ne sont pas à banir

Florian souligne que l'éducation sur ce sujet ne s'adresse pas uniquement aux enfants. « Beaucoup de parents ne réalisent pas les effets négatifs que cela peut avoir sur leurs enfants. Cette exposition vise à les sensibiliser aussi. Nous ne cherchons pas à éduquer les parents, mais à les informer et à les aider à trouver un équilibre. »

 

Pour Florian, l'utilisation des écrans n'est pas à bannir, mais à modérer. « Les écrans peuvent être bénéfiques s'ils sont utilisés correctement, pour apprendre ou pour communiquer avec des proches éloignés. L'important est de trouver le bon équilibre et d'encadrer leur usage », conclut-il.

 

L'exposition au centre culturel du livre d'Or a été un véritable succès, offrant une opportunité pour les drouais de réfléchir sur l'usage des écrans et de découvrir des moyens de réduire leur impact négatif sur les enfants.

0 commentaire

Comentarios


bottom of page