top of page

Tentative d'homicide à Chartres : Nouveaux éléments de l'enquête

Dernière mise à jour : 29 mars



Dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'homicide survenue à Chartres le 26 mars dernier, de nouvelles informations ont été fournies par le procureur de la République.  Le jeune homme, initialement admis en urgence absolue au Centre Hospitalier du Coudray suite aux graves blessures infligées par des coups de couteau, voit désormais son état de santé s'améliorer.
Tentative d'homicide à Chartres

Dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'homicide survenue à Chartres le 26 mars dernier, de nouvelles informations ont été fournies par le procureur de la République.


Le jeune homme, initialement admis en urgence absolue au Centre Hospitalier du Coudray suite aux graves blessures infligées par des coups de couteau, voit désormais son état de santé s'améliorer. Son pronostic vital n'est plus engagé, permettant ainsi aux enquêteurs de recueillir son témoignage.

Selon ses déclarations, l'attaque a eu lieu alors qu'il attendait à un arrêt de bus devant la gare à Chartres. Deux individus, dont l'un était familier à la victime, l'ont abordé, cherchant à obtenir des informations sur une personne avec qui l'un des agresseurs avait eu un différend violent.

Soudain, l'un des assaillants a sorti un tournevis, tandis que le second lui assénait des coups de poing. Parvenant à se libérer, la victime a pris la fuite, poursuivie par les deux agresseurs. L'un d'eux l'a rattrapé et lui a porté trois coups de couteau, en haut du torse, sur le torse et dans le dos précise le communiqué de presse du procureur.


Le second agresseur a quant à lui filmé l’attaque sur son téléphone et diffusé les images sans qu'il soit précisé à qui ou sur quelle plateforme. Les enquêteurs ont retrouvé à la fois le couteau et le tournevis utilisés lors de l'agression.

Alors que la victime recevait l'aide d'une passante, les agresseurs ont pris la fuite, se dirigeant vers la gare où ils ont été ultérieurement appréhendés, comme précisé dans notre article précédent.


Les deux suspects, en garde à vue, ont reconnu leur participation aux faits, tout en niant avoir eu l'intention de tuer la victime. Ils ont plutôt affirmé vouloir se venger des actes antérieurs dont ils auraient été les victimes, sans toutefois avoir porté plainte à ce sujet.

Aujourd'hui, les deux agresseurs ont été présentés au parquet de Chartres pour répondre des chefs d'accusation de violences volontaires en réunion avec arme et tentative d'homicide volontaire. À la demande du parquet, ils comparaîtront également devant le juge des libertés et de la détention pour déterminer les mesures de détention provisoire à leur encontre.

tentative-d-homicide-à-chartres


0 commentaire

Commentaires


bottom of page