Réouverture des discothèques. La jeunesse retrouve le dancefloor.

Dernière mise à jour : 21 févr.

Le 6 décembre 2021, Jean Castex, chef du gouvernement, annonçait une nouvelle fermeture des discothèques privant ainsi la jeunesse française de festivités pour la nuit de la Saint Sylvestre. Ce qui devait être une fermeture de trois ou quatre semaines s’est finalement prolongée plus de deux mois. Le contexte sanitaire n’a pas permis, aux boites de nuit de retrouver leurs clients en début d’année. A l’agonie pour certains, en cessation d’activité pour d’autres, la COVID-19 a entrainé dans son sillage la fermeture définitive de 600 clubs en France depuis le début de la crise. Patrick Pollion, gérant de la discothèque « LE QG » à St Prest, a tenu bon malgré les pertes financières abyssales. La mise en chômage partiel de ses salariés l’ont permis de survivre nous a-t-il confié. Depuis la réouverture, le club ne désempli pas. Sur la piste de danse flottait comme un parfum de liberté. Des jeunes adultes désireux de rattraper un temps qu’ils ont perdu, un temps qu’on leur a volé s’exprimait une jeune femme amer de cette période qui marquera sa génération à jamais.


221 vues0 commentaire