BILAN 2021 DE LA DELINQUANCE EN EURE-ET-LOIR

Comme chaque année, la préfecture organise une conférence de presse pour faire le bilan de la délinquance dans le département d’Eure-et-Loir. Le Colonel Stéphane Tourtin de la Gendarmerie d’Eure-et-Loir, le commissaire divisionnaire Mathieu Bernier, le procureur Rémi Coutin étaient au côté du préfet Françoise Souliman pour souligner les bons et mauvais points de l’année 2021 en matière de délinquance.

Un seul crime en 2021

Criminalité :

Le procureur de Chartres a considéré l’année 2021 comme une année de rattrapage par rapport à l’année 2019. La période de confinement connue en 2020 a considérablement réduit l’activité habituelle en zone police comme gendarmerie et par voie de conséquence celle du parquet.

En chiffres :

29972 affaires traitées par le parquet en 2021

+42 % par rapport à 2020.

23 morts sur les routes du département

Sécurité routière :

Sur le plan de la délinquance routière, le département d’Eure-et-Loir a enregistré deux personnes tuées de plus qu’en 2020, soit un total de 23 en 2021. Pour prévenir ces tragédies les actions de l’état ont été nombreuses.

En chiffres :

65000 dépistages d’alcoolémies pour 1008 infractions relevées.

5040 dépistages de stupéfiants pour 839 infractions relevées.

1767 retraits de permis.


Le préfet a précisé qu’une vigilance particulière sera portée sur les conduites automobiles posts mariages. Le chiffre de 4 accidents et de 8 personnes tuées dans un cortège à l’issue d’une union à Dreux avait marqué les autorités.

74% des victimes de violences sont des femmes

Violences volontaires :

Avant l’annonce des chiffres, le préfet a salué le travail réalisé par la gendarmerie et la police d’Eure-et-Loir notamment en matière d’atteinte aux biens.

En chiffres :

- 4% Atteintes aux biens

+40% Taux d'élucidation

Découvrez l'ensemble des chiffres en visionnant l'intégralité de la conférence de presse.







0 commentaire