A154 : Plusieurs candidats à sa construction

C’est une bonne nouvelle pour la suite du projet confient les représentants de l’État. Il y aura bien une mise en concurrence pour la réalisation de la portion d’autoroute A154/A120. Contrairement au gré à gré la marge de négociation sera donc plus grande se félicite monsieur Brulé, directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement qui accompagnait le préfet lors de la conférence de presse.

La liste des candidats est pour l’instant tenue secrète conformément aux règles de la commande publique. Mais le futur attributaire du marché sera une entreprise soucieuse de l’environnement, point d’orgue des multiples critères de sélection.

« Création d’une ZAD dès le début du chantier »

Pour montrer « Patte blanche » madame le préfet, Francoise Souliman, assure que les différentes étapes du projet seront réalisées en concertation. Pour ce faire, deux comités ont été créées.

Un comité de pilotage .

Il regroupera les 32 communes impactées par la future autoroute. Ce comité se réunira tous les 6 mois pour suivre l’avancement du projet.

Un comité de suivi.

Ce comité sera composé d’associations environnementales qui aura pour ambition de communiquer et partager toutes les règles à respecter au fur et à mesure de la construction de l’autoroute pour limiter au maximum l’impact sur la faune et la flore du territoire. C'est à une fréquence d'une fois part trimestre que ce comité sera convoqué.

Par sur que ces mesures calmeront les groupes férocement opposés au projet. Il étaient une centaine devant la préfecture pour accueillir et invectiver les élus lors du premier comité de pilotage. Certains d'entres eux sont prêt à participer à la création d'une ZAD dès le début du chantier.

Quant au coût pour les futurs usagers locaux, le préfet informe que la gratuité du péage ne sera pas imposée au concessionnaire. Une seule prise en compte devra néanmoins être effectuée dans la tarification pour les euréliens.




834 vues0 commentaire